Frnck, tome 1: Le début du commencement de Brice Cossu

Hello, j’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui, je vous parle de la bande-dessinée Frnck de Brice Cossu.

Résumé

Franck est un gamin de 13 ans qui vit dans un orphelinat depuis sa plus tendre enfance. Un jour, alors qu’une énième famille est prête à l’adopter, la directrice laisse échapper que personne ne sait ce que sont devenus ses parents. Abasourdi par cette révélation, alors qu’il les croyait morts, Franck décide de fuguer et de retrouver sa famille.
Il commence sa quête à l’endroit précis où il a été trouvé. À l’époque une forêt, aujourd’hui un chantier pour un futur parc d’attractions préhistoriques sur le thème de la préhistoire. Sur place, Franck échappe de justesse aux crocs d’un molosse mais chute dans un étang, échappe de peu à la noyade et reprend conscience dans une grotte. Après avoir été pourchassé par un smilodon, fait prisonnier par une tribu d’Homo sapiens et servi d’appât pour un poisson géant, Franck se rend compte qu’il n’a pas atterri dans un parc aux effets spéciaux ultra-réalistes… Il est tombé dans une faille spatiotemporelle et est remonté jusqu’à la vraie préhistoire !

Pas de pizzas, pas de réseau, pas de voyelles… La préhistoire, c’est NUL!

Mon avis

Franck est un jeune adolescent orphelin. Balloté de famille d’accueil en famille d’accueil, Franck en a marre. Lorsqu’on lui trouve une nouvelle famille prête à l’adopter, il décide de s’enfuir et de partir à la recherche des ses parents biologique. Lors de son aventure et de ses maladresses, il va se trouver projeté à la préhistoire. 

Je suis assez mitigée sur ce premier tome. Je n’ai pas été conquise par le scénario, ni par le héros. Celui est gaffeur, dégourdi et n’a jamais sa langue dans sa poche. J’ai trouvé l’histoire un peu confuse et peu approfondie. De plus, la BD est pleine de clichés sur l’adolescent (accro au smartphone et margeur de fast-food). Par ailleurs, la BD est assez simple à comprendre et correspond à un jeune public (10/12 ans) et je trouve qu’elle peut avoir un certain potentiel. J’ai apprécié déchiffrer les bulles et les mots des hommes préhistoriques, puisque dans la BD ceux-ci ne prononcent que les consonnes. Ce petit jeu peut plaire à plus d’un lecteur  ! 

Les illustrations ne sont pas marquantes, malgré une jolie palette de couleur. 

En conclusion, je suis assez mitigée sur cette BD. Celle-ci à un certain potentiel pour les enfants.

Merci à NetGalley et aux Éditions Dupuis pour leur confiance et le service presse. 

Citations

« Tu sais, moi non plus je n’ai pas connu mes parents. J’ai passé mes premières années ici, comme toi. Et je ne vais pas te mentir: comme toi, j’ai fait les quatre cents coups. Je me rappelle une fois, on avait dépassé le couvre-feu et on s’était couchés à minuit et quart ! Le délire ! « 

« Haha ! Cite-moi un seul endroit sur cette planète où il n’y a pas de pizzas ! La pizza, c’est comme les fesses : tout le monde en a ! »

« Je veux parler au directeur ! C’est quoi ce parc d’attractions ? Y’a pas de normes de sécurité à respecter ? Pour éviter de se faire attaquer par un fauve, ou mordre par un enfant, ou jeter du haut d’une liane ? Même pour les brosses à dents, y’a des normes ! »

3 commentaires sur “Frnck, tome 1: Le début du commencement de Brice Cossu

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :